La justice

Je crois profondément à la notion de justice définie en ces termes: Juste appréciation, reconnaissance et respect des droits et du mérite de chacun. C’est l’une des valeurs qui me sont le plus chères, et je met un point d’honneur à manifester dès que j’en ai l’occasion et la possibilité.

I. Un monde inégal mais des humains égaux

L’inégalité est une réalité. L’inégalité matérielle est la plus perceptible, bien qu’il en existe d’autres telles que l’inégalité géographique, l’inégalité physique, etc. Mais je crois que l’inégalité n’est pas une faiblesse lorsqu’on la considère à l’échelle humaine et non à l’échelle matérielle, ni selon des critères établis par des sociétés se considérant comme « supérieures » à d’autres.

La véritable justice passe pour moi par le fait de ne jamais se considérer supérieur à autrui et par la culture de l’honneur, de la reconnaissance et de la valorisation d’autrui. C’est savoir se positionner et prendre la défense d’une personne lorsque son intégrité est atteinte quel que soit le contexte (travail, rejet, différence, handicap, situation sociale, etc).

Car la réalité est bien là : nous naissons dans tout type de conditions différentes. Et ces conditions ne devraient pas être un critère pour considérer des êtres égaux et remettre en question cette dernière réalité. En effet, nous sommes tous conçus sur la même base. Nous arrivons tous à la vie par le même chemin (spermatozoïde + ovule et naissance), et nous quittons tous ce monde par le même chemin : la mort. Face à la vie, la mort, la maladie, les catastrophes, nous sommes en réalité tous égaux. Nous sommes égaux dans ce qui constitue la vie.

Et je crois qu’aucun autre humain ne devrait se permette de dénigrer l’humanité d’un autre de ses semblables, et qu’aucun prétexte ne justifie de telles actions.

II. Les inégalités permettent à la justice de se manifester

Les injustices sont réelles, et les inégalités aussi. Mais elles dépendent de circonstances et de contexte, et non de notre nature humaine en tant que telle et celle-ci ne devrait donc pas être bafouée sous aucun prétexte, et encore moins celui du contexte.

Les injustices et inégalités circonstancielles ne sont là que pour permettre , à mon sens, de révéler la complémentarité des êtres et non leur pseudo « infériorité ».

La véritable justice est de respecter l’être humain pour qui il est et de permettre de rééquilibrer . Oui cela peut paraître utopiste.

Mais je crois que nous pouvons tous être acteurs à notre échelle d’un changement lorsque nous prenons conscience de cette réalité.

La justice n’est qu’une question de rééquilibre auquel nous pouvons tous participer à notre échelle. Il s’agit de la manifestation de l’amour dans le respect de la condition humaine quel que soit son passé, son âge, sa couleur de peau, son genre, son habitat, sa famille, ses conditions physiques, mentales et de santé, etc. Il s’agit tout simplement de manifester en action, le respect de la condition humaine, et de la vie en général.

Je ne parle ici bien évidemment que de ma perception de la justice à mon échelle et comment je tend à la mettre en pratique dans mon quotidien. Elle n’est abordée ici qu’en tant que valeur et non en ce qu’elle est. Le sujet de la justice est bien trop vaste et englobe bien d’autres éléments pour n’en faire qu’un article, et je suis moi même bien trop limitée pour me positionner comme détenant une quelconque vérité universelle à son sujet.

Je vous souhaite le meilleur,

Marion.

À propos de l’illustration :

Illustration par Marion Loubet.

La justice personnifiée en une femme se tenant droite, évoquant la droiture de ses convictions. Les bras sont en balancier comme référence à l’équilibre et l’équité qu’amène la justice et la valorisation du statut d’humain rendu dans la manifestation de la justice.

Les yeux sont fermés sur n’importe quel autre critère que l’humanité des gens vers lesquels le cou et le visage sont légèrement cambrés, comme pour indiquer que la justice se manifeste envers autrui sans distinction et dans une équité totale, afin d’apporter un rééquilibre entre chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *